About

 

 

SPIT’N’SPLIT

A FILM / AN ALBUM

 

(FR)

Jérôme Vandewattyne, réalisateur amoureux du cinéma underground des années 70, s’est mêlé pendant plus de deux ans aux tournées du groupe belge « The Experimental Tropic Blues Band ». Cette rencontre et les expériences partagées ont donné naissance à un film et un album : SPIT’N’SPLIT*.

Ce film parle des tournées de rock, des biens foireuses qui puent les caves sordides peuplées de cramés du cerveau, des trajets en van interminables, d’amitiés maladroites et de la difficulté de cohabiter. Le tout, saupoudré de Baby Bamboo, cette pipe magique qui permet de s’évader dans des songes psychédéliques.

Spit’n’Split est une métaphore sur l’amour et ses déboires. C’est également un nouvel album et la soundtrack du film. Jamais « Tropic » n’a aussi bien porté le « expérimental » de son nom. Après un album enregistré à New York avec Jon Spencer et un hommage à la Belgique avec le show « The Belgians », The Experimental Tropic Blues Band nous offre une fois de plus un exercice complet, une vraie collaboration, mélangeant le son et l’image.

 

(ENG)

Jérôme Vandewattyne, a director fascinated by the underground cinema of the 70s, has been entwined in the road tour of the Belgian band « The Experimental Tropic Blues Band » for more than two years. This encounter has given birth to a film and an album: « SPIT’N’SPLIT ».

The film is about The Experimental Tropic Blues Band rock tours. The ones that stink of dirty basements, full of brain damaged freaks; the ones with endless road trips, clumsy friendships and the difficulties of living together. All of them sprinkled with the ‘Baby Bamboo’, that magical pipe which brings the promise of psychedelic journeys.

Spit’n’Split is a metaphor about love and its disappointments. It is also a new album and soundtrack of the film. Never have the « Tropics » carried quite so well the name « Experimental ». After an album recorded in New York with Jon Spencer and a tribute to Belgium with the show « The Belgians », The Experimental Tropic Blues Band offers us once again a complete package, a true collaboration, mixing sound and vision.

*Urban dictionary : Porn term, the act of split the ass-cheeks and spiting on the bunghole to pre-lube for some hard anal loving.

Country: Belgium
Format/ratio: 16/9, HD, Color
Timing: 87 minutes
Release: 2017

 

Follow the film on Facebook!

FESTIVALS:

WORLD PREMIERE: 10 APRIL 2017 AT BIFFF (Belgium)
(Brussels International Fantastic Film Festival) – BOZAR

INTERNATIONAL PREMIERE: 12 JULY 2017 AT GROSSMANN (Slovenia)
(Grossmann Fantastic Film & Wine Festival)
WINNER BEST MUSIC DOCUMENTARY (NOISY CAT)

BUT FILM FESTIVAL: 31 AUGUST 2017 (The Netherlands)

L’ETRANGE FESTIVAL: 12 SEPTEMBER 2017 (France – Paris)

OLDENBURG FILM FESTIVAL – 13 SEPTEMBER 2017 (Germany)

SLASH FILM FESTIVAL – 30 SEPTEMBER 2017 (Austria – Vienna)

LAUSANNE UNDERGROUND FILM FESTIVAL (LUFF) – 20 & 22 OCTOBER 2017 (Switzerland)

CINEDAYS FESTIVAL OF EUROPEAN FILMS – 10 NOVEMBER 2017 (Macedonia)

BE FILM FESTIVAL – 23 DECEMBER 2017 (Belgium – Brussels)

ROCK THIS TOWN FESTIVAL – 25 APRIL (France – Pau)

 

BELGIAN SCREENINGS:

GRIGNOUX – 15 SEPTEMBER 2017 (Liège)

CINEMA AVENTURE – 19 SEPTEMBER 2017 (Bruxelles)
Film projeté en salle pendant 4 semaines

QUAI 10 – 12 OCTOBER 2017 (Charleroi)

CINEMA CAMEO – 26 OCTOBER 2017 (Namur)
Dans le cadre des Beautés Soniques

FRENCH SCREENINGS:

SUPERSONIC – 5 DECEMBER (Paris)

JARDIN MODERNE – 13 JANUARY (Rennes)

LE MELIES – 31 JANUARY (Avignon)

 


SPIT’N’SPLIT SOUNDTRACK COMPOSED & INTERPRETED BY
THE EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND AVAILABLE HERE:

Follow the band on Facebook!

« Spit’n’Split is a cinematically convincing and authentic portrayal of the life and death of an archetypal underground band on tour. All praise goes to the director for his efficient use of mockumentarism that enhances the emotional dynamics between the band members – the essence of the film. For the viewer, the furious finale reinforces a strong sense of a complete whole that is brought forth by the mockumentary dimension. Multiple viewings are recommended for all bands that are still getting ready to start the van and embark on a tour. »
Grossmann Fantastic Film & Wine Festival (Slovenia)

« Du feu, du rock, de l’insolence et du cinéma. Moi j’aime bien. Beaucoup même. »
Fabrice du Welz (Calvaire, Alleluia, Message From The King)

« Une expérience les deux doigts dans la prise ! »
Eve Commenge (Amer, The Strange Color of Your Body’s Tears)

« Un film qui gratte, qui pique comme une fièvre tropicale qu’on aimerait partager… »
Xavier Seron (Je me tue à le dire, L’ours noir, Les tubes)

« Road trip hallucinant, à la fois monument de poésie punk et ode au dégueulasse, Spit’n’Split échappe à toute catégorisation rationnelle. »
Jonathan Lenaerts (BIFFF Press Officer)

« Spit’n’Split est un vrai faux documentaire immersif. Un « C’est Arrivé près de chez vous » drôle, décadent et complètement barré (…) tout ce qu’il faut pour devenir un film culte.”
Julien Broquet (Focus, Le Vif)

« Le cinéma libre proposé est volontairement sans censure. Mais derrière l’extravagance de certaines séquences, son approche se veut réflexive avec un questionnement sur la métaphysique de la vie. Du marrant au gore en passant par le contemplatif, on peut le définir comme un ovni dans le paysage cinématographique belge actuel.”
Malko Douglas Tolley (Cinergie)

Contact

info@spitnsplit.com